Google passe en open source son framework de test unitaire « JS Test »

D'après le blog Open Source at Google le framework de test unitaire JavaScript de Google « JS Test », est désormais open source .

Les tests écrits pour JS Test s'exécutent sur le moteur V8 de Google Chrome. Cela devrait garantir « des temps de lancement et d'exécution extrêmement rapides, sans même avoir besoin d'ouvrir un navigateur », affirme Aaron Jacobs, un ingénieur de Google.

Les créateurs du framework se sont grandement inspirés du style et de la sémantique de Google Test, un autre framework open source de Mountain View, cette fois pour le langage C++.
À ce propos, JS Test embarque un framework de Mocking intègre, pour la simulation du comportement d'objets réels. Ce framework reprend la sémantique du Google C++ Mocking Framework.

Un ensemble riche de fonctions de tests augmente l'expressivité du code de test et améliore sa lisibilité. Le développeur a d'ailleurs la possibilité de l’étendre avec ses propres « matchers ».

Il est toutefois important de signaler que JS Test n'a pas accès au DOM (Document Object Model), ni aux appels inhérents aux navigateurs (comme window et document). Son utilisation se trouve donc grandement limitée dans le cadre d'une application Web classique, mais trouve parfaitement son indication pour une application complexe avec beaucoup de logique à tester.
Ou mieux encore, sur une application serveur en Node.js.

Le code qui ne peut être découplé de la manipulation du code peut être testé en mettant à contribution les fonctions de mocking sus-décrites. Possible, mais laborieux surtout si l'ont doit prendre en compte les spécificités des navigateurs.

Actuellement en version 1.0.4, JS Test est disponible sous licence Apache 2.0.

Tags: 

Catégories: 

Share/Save

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Pour publier des morceaux de code, entourez-les avec les balises <code>...</code>. Pour du PHP, utilisez. <?php ... ?>, ce qui va colorier le code en fonction de sa syntaxe.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.